Hassan Jarfi part en guerre contre l’homophobie pour que la mort de son fils fasse progresser sa cause