Le SeTIS wallon mène une campagne d’information multilingue autour de la pandémie de Covid-19 à destination des personnes migrantes

Si elle n’est simple et confortable pour personne, la situation de confinement consécutive à la pandémie de coronavirus peut s’avérer plus dure et angoissante pour certains que pour d’autres. C’est le cas des personnes étrangères ou d’origine étrangère chez qui la compréhension des événements et des instructions liées aux règles de confinement peut se compliquer suite à une méconnaissance ou à une connaissance insuffisante de la langue du pays. C’est à l’intention de ces personnes que le SeTIS wallon, service d’interprétariat en milieu social, a mis en place une action de traduction des décisions gouvernementales et des mesures de précaution qui en découlent.

Se protéger soi-même et protéger les autres est un devoir qui passe par l’accès à l’information. Et ce devoir est aussi celui des personnes migrantes, réfugiées et « trans-migrantes ». Afin de contribuer à l’information de ces populations aux difficultés spécifiques peu prises en compte dans le contexte d’urgence actuelle, le SeTIS wallon, service subsidié par La Wallonie, a décidé de procéder à la traduction des décisions et mesures essentielles pour induire un comportement responsable. Cette traduction, il l’a assurée dans les langues quantitativement les plus utilisées sur le territoire.

Deux types de support

Que ce soit dans les zones urbaines ou rurales, chez les personnes totalement insérées et très impliquées dans la vie économique et sociale, ou habituellement éloignées de celle-ci (comme les résidents des centres d’accueil Croix Rouge ou Fedasil), la donne capitale est que tout le monde dispose d’un maximum d’informations. C’est dans ce but que l’équipe du SeTIS wallon a mis ses compétences en action pour diffuser le plus largement possible les informations importantes et ce, de manière totalement gratuite.

Pour faire circuler ses informations, le SeTIS wallon a choisi deux types de support. Le premier est le document écrit, proposé sous format pdf, qu’il a rendu disponible par le biais de son site Internet sur lequel il est téléchargeable. Cette version est accessible en 16 langues étrangères différentes : par ordre alphabétique, l’albanais, l’anglais, l’arabe, le dari, l’espagnol, la farsi, l’italien, le lingala, le pachto, le polonais, le roumain, le russe, le serbe, le somali, le swahili et le turc, auxquels s’ajoute bien évidemment le français. Le deuxième support, qui permet d’étendre l’information du public aux personnes qui maîtrisent peu ou pas la lecture, est la vidéo. Ce format, également consultable gratuitement via le site Internet du Setisw, est, lui, disponible en 13 langues. Celles-ci sont, toujours par ordre alphabétique : l’albanais, l’anglais, l’arabe, l’arménien, le dari, l’espagnol, le farsi, l’ourdou, le pachto, le russe, le somali, le tchétchène et le turc.

Dans le contexte d’urgence permanente que la pandémie de Covid-19 induit pour l’instant, la nécessité majeure du moment est qu’un nombre maximum de personnes soient parfaitement informées pour qu’elles puissent adopter les comportements responsables, indispensables pour leur bien individuel et le bien collectif. Malheureusement, il subsiste au sein de cette population étrangère, une frange qui vit dans des conditions précaires, privée d’outils informatiques et d’accès à une connexion Internet. Pour ce public, il est important que les intervenants sociaux, politiques et culturels contribuent, malgré leurs possibilités de diffusion limitées actuelles dues au confinement, à relayer le message.

Quatre formes d’intervention

Profitons de l’occasion pour rappeler qu’en dehors de la période très particulière que nous vivons pour l’instant, le SeTIS wallon est un outil qui se veut « au service d’une politique publique en matière de cohésion sociale, d’égalité des chances, de lutte contre les discriminations et d’intégration des populations immigrées résidant en Wallonie ». L’objectif de l’interprétariat en milieu social qu’il concrétise quotidiennement est celui de contribuer à l’égalité des chances et à l’intégration dans une société devenue interculturelle.

Concrètement, le SeTIS wallon met une équipe d’interprètes professionnels à la disposition des acteurs des services publics et associatifs. Leur mission est de faciliter la communication et la compréhension mutuelle entre ces services et les personnes concernées. Autrement dit, le rôle de l’interprète en milieu social est d’être un facilitateur de la communication entre les professionnels de l’accueil et de l’accompagnement psycho-médico-social wallons et leurs bénéficiaires, sans assurer aucune aide directe à ces bénéficiaires. Dans le cadre de cette mission, le SeTIS wallon propose quatre types de prestation : un interprétariat par déplacement, par permanence, par téléphone et par visioconférence.  Quatre formes d’intervention qui permettent de couvrir un très large spectre de demandes.

Dominique Watrin

Pour toute information supplémentaire et tout contact : Setisw Boulevard de Merckem, 13-15 5000 Namur. Tél. : 081/46 81 70 – E-mail : info@setisw.be – Site Internet : www.setisw.com