Le site Internet du Guide du Migrant du CRILUX a fait peau neuve : un outil capital pour les populations fraîchement débarquées dans la province

Plus encore qu’en d’autres temps, en période inédite de confinement comme celle vécue en ce printemps 2020, les migrants vivent une détresse de tous les instants. Malgré les trésors d’inventivité déployés pour pallier l’inaccessibilité d’une série de services et d’administrations, ces personnes fragilisées voient notamment leur accès à des informations essentielles stoppé brutalement, et leur précarité et leurs angoisses renforcées. Dans ce contexte, se tourner vers une ressource documentaire aisément consultable peut se révéler une bouée de sauvetage particulièrement précieuse. C’est le cas du Guide du migrant édité par le CRILUX (Centre Régional d’Intégration de la province de Luxembourg) dont le site web vient de faire récemment l’objet d’une refonte complète.

Le CRILUX a publié ce Guide du migrant sur base d’une initiative de la COLUXAM et du CINL. La COLUXAM, à la mise en place de laquelle le CINL a contribué, est la Coordination Luxembourgeoise Asile Migration, une plateforme qui a vu le jour en 2008 et qui regroupe une vingtaine d’associations, de mouvements d’éducation permanente, d’organisations non-gouvernementales et de citoyens. Elle s’est donné pour but de « défendre le droit de toute personne migrante, quel que soit son statut, à être accueillie et à vivre où elle le souhaite en toute dignité ». De son côté, le CINL est le Centre des Immigrés Namur-Luxembourg, un service psychosocial spécialisé dans l’accompagnement des publics migrants. Il propose à toute personne, quelque soit son origine ou son statut, un suivi social spécialisé en droit des étrangers ainsi qu’un suivi psychologique.

Refonte et actualisation du site

L’objectif du Guide du migrant est de faciliter les démarches de tous ceux et celles qui arrivent en province de Luxembourg. Son ambition est ainsi notamment de faciliter le travail en réseau de l’ensemble des intervenants sociaux de la province qui sont en contact avec le public migrant. Ce guide est disponible gratuitement en version papier en contactant le CRILUX. Mais, en 2013, le centre régional d’intégration a aussi créé un site Internet afin de diffuser encore plus largement toute une série d’informations contenues dans le guide. Y figurent notamment les coordonnées, régulièrement mises à jour, de plus de 200 services qui sont actifs dans tous les domaines de la vie courante comme l’emploi, la santé, le logement, etc.

La paralysie générale engendrée par la pandémie a été l’occasion pour le CRILUX de refondre totalement le site web de ce Guide du migrant. Cette transformation associe relooking de la présentation et actualisation des données. La nouvelle version en ligne de ce guide comporte ainsi pas moins de neuf rubriques qui correspondent à autant de domaines de la vie. Apparaissent successivement : l’aide administrative, les aides alimentaires et matérielles, la santé, le logement, la mobilité, l’apprentissage du français, l’insertion socioprofessionnelle, famille et jeunesse, et vie sociale et culturelle.

Une mine d’or pour les migrants fraîchement débarqués

À chacune des rubriques correspondent ensuite une série de coordonnées réparties en catégories distinctes. Le chapitre « aide administrative » se décline, par exemple, en cinq pavés détaillant autant de secteurs. Il y a d’abord le CRILUX proprement dit et ses différents points de contact. S’y ajoutent des volets accompagnement social et juridique, traduction et interprétariat, un autre volet associant le droit des étrangers sur Internet et le Service d’écrivains publics, et, enfin, quelques informations utiles relatives à des thématiques plus générales liées à la demande de protection internationale. Même formule pour la thématique de la santé avec cinq paragraphes : Accès aux soins, Urgences, Santé mentale, Mutuelles et Vie relationnelle.

Sans entrer dans le détail de toutes les autres rubriques, ce qui pourrait se révéler fastidieux, cette véritable mine d’or pour les migrants fraîchement débarqués en province de Luxembourg regorge de pistes qui sont cruciales dans un contexte d’urgence, comme celui de la pandémie, mais pas uniquement. On peut épingler, à ce niveau, la rubrique des aides alimentaires et matérielles où sont répertoriés, pour chacune des plus grandes villes de la province (19 au total), les principaux acteurs pouvant apporter un soutien concret immédiat sur des points comme les repas, les meubles, les vêtements, la petite enfance, etc.

Dominique Watrin

Plus d’informations via le site Internet http://www.guidedumigrant.be/