Un réseau pour prendre en charge les extrémismes et les radicalismes violents : la voie douce vers un désengagement volontaire